icone rss Flux RSS - Newsletter

Article de la Gazette

Edito : Le népotisme dans la modération

Pour ce premier édito de la nouvelle gazette, j'aimerais donc parler du népotisme dans la modération de JVC. Bon, déjà, pour ceux qui ne savent pas ce que c'est :
http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9potisme
Le népotisme [...] est la tendance de certains papes, et par extension de certains dirigeants, à favoriser l'ascension de leur famille ou leur entourage dans la hiérarchie dont ils sont le sommet.
Bon, sur JV point de pape ni de dirigeants, mais des modérateurs qui, quand ils doivent nommer un co-modérateur ou un successeur, choisissent des amis, des proches, des gens qu'ils connaissent bien. A mon sens, ça amène du positif comme du négatif, mais je pense tout de même que cette tendance est trop présente.

Le positif d'abord : quand un modérateur choisi un "proche" pour co-modérer, il fait le choix de la sûreté. On a peu de chances que les deux commencent à se tirer dans les pattes, à s'en mettre plein la tronche. De même, cela leur permet d'être en accord sur la "politique" à mener sur le forum, on peut penser qu'ils ont toutes les cartes en main pour bien définir ce qu'ils veulent faire et ne pas faire pour le forum, les règles à mettre en place : il y a donc à priori plus de chances pour que cela se passe bien, dans un climat plus serein, et l'ambiance sur le forum s'en ressentira. J'ai longtemps pensé que c'était tout ce qui comptait, mais mon opinion a pas mal changé ces derniers temps.

Le coté négatif de ce genre de mise en place, c'est que les autres forumeurs, peut être plus assidus, avec un passé peut être moins chargé en terme de sanctions, ou peut être tout simplement plus appréciés, ne peuvent pas accéder à la modération qui leur serait admise si un vote avait eu lieu sur le forum. Le nouveau modérateur perd donc de sa crédibilité aux yeux des forumeurs : il n'a été nommé que parce qu'il connait bien le modo "principal". Il part donc avec un handicap, même si la plupart du temps ça se passe bien par la suite heureusement, mais je pense de plus en plus qu'une communauté devrait avoir son mot à dire sur le choix des modérateurs, au moins un minimum. Une simple consultation des membres sur le co-modérateur à choisir parmi quelques candidats est un exemple de système qui permettrait de crédibiliser le nouvel arrivant, et d'éviter les éventuelles tensions qu'engendreraient son arrivée.

Alors au final, que faire ? Placer au dessus le choix des forumeurs ou la bonne entente entre modérateurs ? Dans les deux cas cela peut se révéler catastrophique : les co-modérateurs qui se déchirent détruisent en quelques jours l'ambiance et la sérénité d'un forum tout entier, tandis que le refus par la communauté d'un nouveau modérateur crée un rapport de force vite invivable.
Mon idée est qu'il faudrait tenter de concilier les deux, par l'exemple que j'ai donné plus haut, c'est une idée comme une autre.

Là où le népotisme atteint pour moi son paroxysme, et où il est le plus génant, c'est en ce qui concerne les forums les plus actifs, et les forums généraux. Je ne vais pas citer de nom, ni de forum en particulier ; je ne les mets pas tous dans le même sac loin de là. Mais dans la plupart des cas, les modérateurs en place ne peuvent pas (ou ne veulent pas) faire de consultation auprès des membres : comme il y a trop de monde, c'est trop difficile à gérer. Cet argument est recevable, mais sa conséquence est plus discutable. Ces modérateurs finissent rapidement par choisir les "modérateurs-élite" (quel vilain mot !), c'est à dire ces quelques figures du site qui ont modéré un certain nombre de forums, qui sont disponibles actuellement, et qui ont le mérite d'être un gage de sécurité et d'efficacité, c'est un fait avéré. La plupart du temps, ces modérateurs vont s'acclimater timidement à l'ambiance, ne vont pas forcément prendre beaucoup de plaisir à modérer (le plus souvent ils ne connaissent pas la communauté !), et ne seront que peu acceptés par les forumeurs lambda qui y verront un parachuté dont ils doivent respecter les décisions mais qui ne leur semble que peu taillés peur le rôle.

Personnellement, je pense qu'il y a mieux à faire que de toujours tomber dans la solution de facilité et de choisir systématiquement des modérateurs issus de cette "caste supérieure". Les communautés des forums sont riches, il ne faut pas forcément chercher très longtemps pour trouver de nouvelles têtes. De même, le fait que les "modérateurs lambda" ne puissent avoir cette même possibilité d'arriver sur un forum un peu plus général et peuplé du site me gène : en quoi le type qui modère depuis 2 ans un forum de jeu, sans aucun couac et en faisant un boulot nickel, devrait-il attendre d'être connu de cette "élite" pour pouvoir l'intégrer, et donc avoir la possibilité de modérer un forum plus important ? N'est-ce pas un fort potentiel qui se retrouve gâché ?

Ma conclusion sera celle-ci : modérateurs, quand vous choisissez qui vous allez nommer pour vous aider dans votre tâche, ou pour vous succéder, ne tournez pas le dos à votre communauté, elle devrait avoir son mot à dire ! Et de même, ne cherchez pas vos candidats dans la liste des membres d'un forum externe à jv, ou dans votre carnet de contacts MSN ... il y a d'autres personnes, peut être plus présentes, qui ont plus d'envie, tout aussi compétentes qui sont hélas moins connues, mais qui gagneraient à l'être :p)

Vous êtes d'accords ? Pas d'accords ? Venez participer au débat sur le forum Communauté en suivant ce lien : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-1000021-624709-1-0-1-0-le-nepotisme-dans-la-moderation-debat.htm

21/11/2010naglaglasson

Voir tous les articles Edito

La Gazette de JeuxVideo.com - Site créé avec l'autorisation de l'administration de JeuxVideo.com
Contacter le Webmaster - Administration - Partenaires : JVFlux, toast.es